mercredi 25 février 2015

2015 : l'année du renouveau !

La voilà de retour sur les pontons, le sourire aux lèvres - ça n’a pas changé - et la démarche sûre. Pour Claire Pruvot, si l’année 2014 a été semée d’embûches, 2015 est placée sous le signe du renouveau ! Après un hiver sportif et studieux, Claire attaque cette nouvelle saison sur le circuit Figaro le couteau entre les dents. Déterminée, elle participera en mars prochain à la Solo Basse-Normandie. Un retour à la compétition attendu pour la calvadosienne qui, une fois de plus, prouve que persévérance et courage sont les atouts clés d’une sportive de haut niveau.

Surmonter l’épreuve… 

Victime d’un accident vasculaire cérébral en août 2014, Claire a brutalement dû s’arrêter deux mois. Pleine d’audace, elle a su se dépasser et aujourd’hui, les feux sont de nouveau au vert : « L’avis médical est favorable et j’ai obtenu l’autorisation de reprendre les navigations en solitaire. Dès le mois de novembre 2014, j’avais repris ma préparation physique et depuis janvier je suis de retour sur les bancs (humides) de l’école à Port-la-forêt. J’enchaîne cours théoriques et navigations au Pôle Finistère Course au Large. » 
Même si « la reprise n’est pas évidente » selon Claire, se retrouver au coeur de l’action bord à bord avec d’autres figaristes lui fait beaucoup de bien : « À Port-la-forêt, je baigne dans un environnement sportif qui me tire vers le haut, qui me pousse à aller plus loin. Je reprends le rythme pas à pas, je réapprends et automatise les manoeuvres. Je concentre mes efforts sur ma préparation physique et les navigations ce qui m’a d’ores et déjà permis de retrouver mes capacités d’avant. En entraînement, j’ai souvent envie que tout aille vite mais après cet arrêt prolongé, il faut accepter de prendre les choses les unes après les autres. » 


Crédit : Alexis Courcoux
Solo Basse-Normandie : la course test 

Pour Claire, la saison 2015 commence fort avec la Solo Basse-Normandie, du 26 au 28 mars prochain. Une course qu’elle affectionne particulièrement en raison du terrain de jeu : la Normandie ! Le parcours d’environ 200 milles, de Granville à Cherbourg en passant par les îles anglo-normandes, s’annonce très tactique et les différents passages à niveau, comme celui du Raz Blanchard, ne laisseront pas de place à l’improvisation. Un retour à la compétition idéal pour Claire qui reprend la course au large en jouant à domicile : « Cette compétition d’avant saison me permettra de voir comment je me sens sur une navigation de 48 heures en solitaire et comment je réagis face à la fatigue. La Solo Basse-Normandie est une course agréable, le climat y est chaleureux et bon enfant, c’est une belle remise en jambe pour moi!». 

C’est donc sereine que Claire attaque cette saison 2015. Soutenue par ses partenaires et entourée d’une nouvelle équipe, elle constate avec enthousiasme qu’ « il y a une réelle dynamique qui s’est installée depuis le début de l’année ». Et entre deux cours de météorologie, elle lance avec le sourire : « J’ai envie de bien faire les choses pour mes partenaires… et puis un peu pour moi quand même ! »

mercredi 28 janvier 2015

A bord de Port de Caen Ouistreham : tombée du jour au large de Belle-île en mer.

video
Une petite vidéo de ma dernière navigation Quiberon / Port la Forêt la nuit dernière. Une cinquantaine de milles au louvoyage, par une belle nuit et un vent modéré quelque peu capricieux!